L'identité numérique

Publié le par masterdocanna.over-blog.fr

Source : site Savoirs CDI

Article en ligne de V. Favel-Kapoian & D.Dussurgey,
[septembre 2010]

 

 

Si l'on peut définir les différents types d'identité comme suit...

 

« L’identité personnelle renvoie l’individu à son individualité, aux caractéristiques qui le rendent unique. D’un point de vue juridique, l’identité d’une personne est inscrite dans l’état civil et est garantie par l’État. Il s’agit de l’ensemble des éléments de fait et de droit relatifs à un individu (date et lieu de naissance, nom, prénom, filiation, etc.) légalement reconnu ou constaté, qui permet de l’individualiser de manière unique.
L’identité sociale, elle, se réfère aux statuts que l’individu partage avec les autres membres de ses groupes d’appartenance (sexe, âge, métier…).(...)
L’identité culturelle, très (trop) souvent confondue avec l’identité sociale, est l’adhésion plus ou moins complète d’un individu aux normes et valeurs d’une culture. »

 

...qu'est-ce que l'identité numérique ?

 

 

"L'identité numérique ne se limite pas au code d'authentification délivré par un système informatique. Elle se compose de l'ensemble des facettes de l'identité « traditionnelle » qu'elle complexifie et démultiplie. En effet, nos identités personnelles, sociales et culturelles ont une dimension connectée [4] (appelée aussi « moi numérique ») constituée de nos pseudo, alias, méls, identifiants, profils, avatars, etc.

L'identité numérique est constituée de ce que nous sommes, de ce qui nous appartient, nous détermine. Celle-ci se dessine grâce aux traces que nous laissons sur Internet, traces volontaires à travers ce que nous publions ou nous disons de nous, traces involontaires avec ce que les systèmes informatiques retiennent de nous, et traces héritées, c'est-à-dire ce que l'on dit ou diffuse de nous sans que nous soyons au courant ".

 

"Ce sont les traces volontaires ajoutées à nos traces involontaires et à nos traces héritées, qui constitutent notre identité numérique."

 

 "En même temps qu'elle est devenue un marché ( l' e-réputation), l'identité numérique est devenue objet d'étude pour les scientifiques et les chercheurs pour qui c'est un enjeu de société incontournable dans l'avenir. L'identité numérique pose la question de l'identité et renvoie à la relation de chacun à la société de l'information. Elle oblige aussi à se poser la question de la limite entre sécurité et liberté : pour que chacun puisse évoluer tranquillement sur Internet il faut qu'il y ait des sécurités, des systèmes qui vérifient, des contrôles. Notre liberté sur Internet se fait au détriment d'une forme de liberté.
Les enjeux sont donc importants et les scientifiques tentent de dresser au mieux la cartographie de notre identité numérique. Celle-ci se mue alors en toile d’araignée où l’internaute est pris au piège quoi qu’il fasse, quoi qu’il tente de faire pour contrôler son moi connecté".

 

"Aborder la question de l’identité numérique devient donc incontournable même si pour beaucoup la notion d'identité numérique désigne simplement l'expression de l'identité civile et sociale d'un individu dans le monde numérique. Pourtant, les deux ne coïncident pas : d'une part, ce que l'on montre de soi sur Internet n'est pas nécessairement fidèle à ce que nous sommes pour notre entourage physique ; d'autre part, les manifestions numériques participent à la construction continue d'une identité qui n'est plus seulement l'identité civile mais un « récit de soi  à la fois mis en scène ».[7] Si on reprend l'exemple de la tondeuse évoqué plus haut : ce n'est pas parce que vous avez donné votre avis sur une tondeuse dans un forum de jardinage que vous êtes un expert de la question ni que vous êtes un passionné de jardinage ou de mécanique. Mais si cette information est la seule disponible sur vous sur Internet alors, forcément, elle paraît essentielle. Pourtant dans la vie réelle, elle n'est pas une information qui permet de vous définir. En fait, si cela se trouve, ce n'est même pas vous qui avez mis ce commentaire sur la tondeuse, mais votre mari qui a utilisé votre pseudo ou un homonyme !

Face à cette complexité de l'univers numérique, il paraît essentiel d'aider les élèves à savoir au moins de quoi il s'agit, voire de les aider à savoir se mettre en scène. "

 

 

La e-réputation :



«  Il est bon de souligner également l'arrivée d'une nouvelle tendance dans la gestion de l'identité numérique.

Désormais, il ne s'agit plus seulement de faire attention, de respecter la loi afin de ne pas ternir son identité traditionnelle, il est aujourd'hui question de construire et contrôler son identité numérique, d'utiliser Internet comme une vitrine, un supplément d'information à un CV par exemple, puisque de plus en plus de recruteurs passent par Internet pour trouver des renseignements sur leurs futurs collaborateurs.

On trouve dès lors des sites qui vont nous donner tous les « trucs & astuces » pour se créer une identité numérique parfaite : Ouvre ce lien externe dans une nouvelle fenêtrehttp://web-reputation.org. Et des sites par lesquels les recruteurs trouveront tout ce dont ils ont besoin : Ouvre ce lien externe dans une nouvelle fenêtrehttp://www.cvgadget.com/, Ouvre ce lien externe dans une nouvelle fenêtrehttp://www.123people.fr/ ".

 

 

-Consulter Savoirs CDI pour lire le dossier complet sur l'identité numérique.-

 

 

! Voir aussi sur le blog : http://www.fredcavazza.net/2006/10/22/qu-est-ce-que-l-identite-numerique/

 

! Voir enfin,le diaporama d'Olivier Erzscheid, maître de conférences en



SIC, sur : http://www.slideshare.net/olivier/identite-numerique-3973604

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article